background img

Laurier rose hiver : les solutions d’hivernage

Laurier rose hiver : les solutions d'hivernage

Vous disposez de laurier dans votre jardin et vous voulez faire en sorte qu’il passe l’hiver. En effet, ce type de plantes demande une attention particulière pendant les périodes de grand froid. Contrairement à certaines fleurs, cette dernière ne tient pas hiver et a besoin de certaines méthodes pour ne pas mourir durant cette période. Nous allons donc voir quelles sont les techniques pour faire en sorte que votre laurier rose tienne toute l’année, du printemps à l’hiver.

Qu’est-ce que le laurier rose ?

Le laurier rose ou Nerium oleander est une espèce d’arbuste de la famille des Apocynacées. Cette dernière est une sublime plante venue des rives de la Méditerranée. Elle peut aussi être appelée Oléandre ou encore Nérion. Cette dernière ne résiste pas aux faibles températures. Si vous êtes dans une région qui a pour habitude d’avoir des périodes de gelée, il faudra mettre en place certaines installations (comme des pots en terre cuite) si vous en voulez dans votre jardin. Important de rappeler que cette plante est l’une des plus toxiques dans les jardins français. En effet, ses feuilles contiennent de l’oléandrine, ces produits sont mortels pour l’homme, il suffit d’une très petite dose pour tuer un adulte.

Lire également : Comment choisir son mobilier jardin haut de gamme ?

Comment s’occuper de ses arbustes durant l’hiver ?

Vu que la plante ne supporte pas l’hiver ou du moins à beaucoup plus de risque de mourir, il vous faudra mettre en place certaines méthodes d’entretien pour faire en sorte que cela n’arrive pas. Ce n’est pas le froid, mais plus les fortes périodes de gelée qui sont destructeurs pour le laurier. Alors si vous êtes dans une région qui connaît ce type de climat, il existe plusieurs solutions pour vous afin de garder votre laurier en vie. 

Les méthodes à suivre

Pour faire en sorte que votre laurier rose survive à l’hiver, il faut, dans un premier temps, s’assurer que ce dernier est à l’abri des vents forts. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra changer son emplacement, moins il y a de vent, moins la plante sera agressée en hiver. Dans un second temps, il faut absolument, paillez le pied de ce dernier. En effet, avec ses conseils, les racines du laurier seront vraiment mieux protégées sur votre sol. Il existe deux manières de s’occuper de ces fleurs :

Lire également : Quand et comment tailler ? Ce qu'il faut savoir sur la taille des plantes

  • Avec un pot en terre cuite, ce type de culture est indispensable si vous faites partie des personnes qui habitent dans des régions qui connaissent des périodes de gelée. Le mieux pour ce type de plantation est de laisser le laurier rose dans une pièce avec de la luminosité, assez froide, mais là où il ne gèle pas. Il existe plusieurs installations qui peuvent vous permettre d’avoir ce type d’endroit, une serre restant la solution idéale pour vos plantes.
  • Avec un voile d’hivernage, cette méthode est un bon substitut si vous n’avez pas la possibilité d’avoir avec les caractéristiques présentées précédemment. Le but avec ce voile d’hivernage est de protéger la plante directement à son contact. Dans un premier temps, si votre plante est dans un pot, faites en sorte que ce dernier soit tenu un minimum au chaud en l’enrobant de couverture ou de matière canalisant la chaleur. Le but ici est de préserver les racines. Ensuite, vous allez devoir habiller le laurier d’un voile, le but ici est de ne pas trop toucher les feuilles, mais plus d’envelopper délicatement la plante. Si vous pouvez la mettre plein soleil ou proche de la maison, le résultat sera d’autant mieux grâce à la chaleur de ces derniers.

Ces deux techniques sont utilisées lors des périodes de grand froid et ont su faire parler de leur efficacité au fil des années.

Les risques pour votre laurier rose

Si vous ne respectez pas ce processus, il se peut que vos plantes développent certains symptômes dus aux gels. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas forcément la fin de vos plantes, mais vous devez tout de même y faire attention. Voici les possibilités de problèmes que vous pouvez avoir suite à un hiver rude sur vos fleurs :

  • Feuille potentiellement brûler par le gel, cependant la branche n’est pas touchée.
  • Neige qui reste bloquée sur votre laurier rose ce qui fait baisser la température de ce dernier.

Si cela arrive, pas de panique, vous avez juste à couper les feuilles les plus abîmées et faire en sorte de couper assez court les branches tuées par le gel.

Les dangers du laurier rose

Pour finir, il est important de rappeler que ces fleurs sont les plantes les plus toxiques que nous pouvons retrouver dans nos jardins. En effet, même si cela surprend potentiellement, car la plante n’a pas l’air repoussante, ses feuilles ont un contenu grandement chimique qui a la capacité de tuer potentiellement un homme adulte à la suite d’une très petite ingestion. Alors faites attention à cette dernière surtout si vous avez des enfants.

Catégories de l'article :
Jardin