background img

Comment calculer le volume de béton dont vous avez besoin ?

Couler du béton pour son ouvrage est non seulement une épreuve physique, mais également une préparation en amont. Cette dernière est importante si vous ne voulez pas être à court lors du coulage. La première étape consiste à calculer le volume de l’ouvrage à faire puis à effectuer le calcul des matériaux. Comment déterminer alors le volume de béton nécessaire pour la réalisation de votre édifice ? Voici quelques conseils pour exécuter le calcul du volume en fonction de la bâtisse à réaliser.

Calcul du volume quand il s’agit d’une dalle

D’abord, il faut souligner que la quantité de béton s’exprime par l’unité de mesure de volume . De plus, le mètre cube est l’équivalence de 1000 litres (1 m³=1000l). Une dalle coulée en béton est un édifice horizontal disposant de larges dimensions en fonction de l’épaisseur. Cela peut être un dallage intérieur, une terrasse, un radier, une allée ou une descente de garage.

A découvrir également : Comment nettoyer une plaque à induction Whirlpool ?

La dalle peut également servir de support pour abri de jardin ou de piscine. Pour déterminer le volume d’une dalle de béton, il faut multiplier la surface de la dalle par son épaisseur. Ainsi, on a : calcul m³ beton = Surface dalle (en m²) x l’épaisseur (en m).

Dans le calcul, il est indispensable de faire attention aux unités. Si vous avez des mesures en centimètre, commencez d’abord par faire la conversion en mètre. Tout simplement parce qu’on ne peut pas multiplier mètre et centimètre. En outre, la surface de votre dalle est déterminée par rapport à la forme qu’elle revêt. Il peut s’agir d’un rectangle, d’un carré, d’un triangle, d’une ellipse, etc.

A lire aussi : Comment remplir une serrure sur une porte ?

La forme de votre dalle peut être irrégulière ou d’une autre que vous ne maîtrisez pas. Alors, vous pouvez la redécouper en plusieurs autres formes dont le calcul des surfaces est plus facile. Quant à l’épaisseur de la dalle en béton, elle varie selon la destination ou les différentes catégories d’utilisation.

Elle diffère également en fonction de la nature et de l’intensité des charges qu’elle doit supporter après sa réalisation. Au minimum, une dalle de maison individuelle doit avoir pour épaisseur 12 cm. C’est un dallage intérieur qui ne sert pas d’assise à des murs porteurs ni à des terrasses.

Comment calculer le volume de béton si c’est un poteau ou une semelle de fondation ?

Pour déterminer le volume d’un poteau en béton, il faut multiplier la section du poteau (m²) par sa hauteur (m). Par conséquent, on obtient la formule Volume (en m³) béton poteau= Section poteau (m²) x hauteur(m). Vous pouvez calculer la section du poteau en suivant la forme de celui-ci. Il peut donc être de forme rectangulaire, carré, rond…

En ce qui concerne la semelle de fondation, si celle-ci est filante, alors elle possède une forme de parallélépipède. De ce fait, le volume est : calculé avec la formule V=L x l x h= Longueur x largeur x hauteur. Cependant, si la semelle est : creusée dans le sol, ainsi les dimensions et la profondeur peuvent être irrégulières.

Dans ce cas, il est : fortement recommandé de prendre les dimensions à de nombreux endroits et d’en déterminer la moyenne. C’est cette dernière qui sera donc prise en compte lors du calcul du volume.

Calculer le volume de béton pour un mur en bloc à bancher

Premièrement, vous devez connaître la quantité du béton pour le remplissage qui est exprimé en L/m². Vous pouvez relever cette information directement sur la fiche technique du fabricant. Après, vous avez juste à multiplier la quantité de béton de remplissage (en L/m²) par la surface de mur (m²).

Par ailleurs, dès que vous avez fini avec les prévisions théoriques, il est : vivement préconisé d’y appliquer une marge supplémentaire. Cela va vous permettre d’éviter les manques de béton quand vous le coulez.

En effet, si vous vous retrouvez à court de béton, il est fort probable que cela entraîne un surcoût pour la livraison. Vous risquez également d’avoir un rendu disgracieux et non durable si la reprise de bétonnage est mal effectuée.

Catégories de l'article :
News