background img

Comment faire une chape sur de vieilles tuiles ?

Pas toujours la pose de céramiques sur des supports traditionnels (par exemple mortier de ciment).

A voir aussi : De quelle couleur est le sol d'une cuisine ?

Parfois, certains travaux de rénovation nécessitent le chevauchement d’un carreau de céramique sur un autre support existant de même nature.

Ainsi, nous obtenons plus de confort et de propreté, en ne générant pas de débris et en accélérant l’exécution, car nous évitons de couper l’ancien pavé

A lire également : Comment faire une terrasse en carreaux de bois ?

Pré-analyse

Habituellement, ces vieux sols intérieurs sont sales (graisse déposée sur la surface et dans les joints). Ce sont des supports sans porosité (généralement émaillés) et situés dans des endroits présentant une certaine humidité relative (salles de bains, cuisines, etc.), nous aurons donc besoin d’un adhésif :

  • Déformable, de sorte qu’il s’adapte parfaitement au support émaillé et à la nouvelle pièce en céramique.
  • Résistant à l’humidité relative et condensations.

considérations techniques La première considération à prendre en compte est l’état du support qui accueillera la chaussée :

  1. Il faut vérifier la stabilité de la chape existante, elle doit être résistante, propre, sèche et parfaitement ancrée.

Il faut s’assurer que l’ancienne chape est bien collée.

Sinon, retirez les pièces détachées, comblez les espaces existants avec un mortier spécifique tel que GECOL Sec siliceux et laissez sécher pendant 12 à 24 heures.

Nettoyez la surface pour éliminer tous les résidus (cires, graisses, etc.) et laissez sécher complètement.

  1. Les pores doivent être ouverts en les lavant avec le détartrant GECOL, dilués à 1:3 dans de l’eau puis rincés à l’eau claire.
  2. Pour un mouillage correct de la pièce en céramique, la technique du double collage est recommandée, consistant à appliquer le produit sur une truelle crantée, à la fois sur le support et au dos de la pièce.

Une deuxième question à prendre en compte est la conception des joints, étant obligatoire :

  • Joints intertuiles minimaux de 3 mm.
  • Joints périmétriques dans les coins et changements de plan, de hauteur ou de matériau.
  • Joints de dilatation, entre la porte et les ouvertures structurelles qui présentent le bâtiment.

Tous les joints de dilatation doivent être remplis de mastics élastiques de type GECOL Elastic— MS.

L’application du mortier de joint doit être effectuée au moins 48 heures après la pose de la chaussée.

La mise en service doit avoir lieu 48 heures après l’installation du joint.

Produits recommandés

Autocollants

GECOL flexible haut de gamme

Déformable

GECOL Flexible rápido

Fraguado ultra rápido

Morteros de Juntas

Prime GECOL Junta

De 0 à 20 mm Fraguado Rápido

GECOL Junta-F PLUS

Hasta 6 mm

GECOL Junta-G PLUS

De 3 à 15 mm

Masilla flexible

GECOL Elastic-MS

Elastomérica

Morteros

GECOL Sec Silíceo

Albañilería

Base GECOL Revoco

Plâtrage

Additif

Détartrant GECOL

Nettoyant acide

Avertissements : Les données fournies dans cette solution constructive ont été compilées sur la base des processus de mise en service habituels. Toutefois, nous vous recommandons de consulter notre service technique info@gecol.com pour toute circonstance particulière

.

Catégories de l'article :
Travaux
Show Buttons
Hide Buttons